Promenade de l'Hier et de l'Aujourd'hui

Publié le par Fenicottero

.

 

Rendu sourd par le choc de la douleur

J’ai sombré dans l’abime sans couleur

 

La musique n’avait pour moi plus de goût

Les meilleurs plats ne sonnaient plus du tout

 

« La vie me caresse à la pointe du couteau

J’espère qu’un jour je saurais rire à nouveau »

 

Voilà à quoi ressemblaient mes pensées

Durant ces deux périodes, je crois, passées :

 

Cet Hier est coupé par l’Aujourd’hui

Car j’écoute, je goute, je t’aime et je ris.

 

 

.

Promenade de l'Hier et de l'Aujourd'hui

Publié dans Poèmes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article